Maisons en bois : l’habitat traditionnel a de l’avenir

maisons-en-bois-l-habitat-traditionnel-de-l-avenirLes maisons Kerwood sont installées à Saint-Avé depuis juillet. L’entreprise, qui conçoit des habitations écologiques et confortables, voulait être au plus près de sa clientèle.

L’entreprise

Les maisons Kerwood, auparavant installées à Noyal-Pontivy, ont emménagé en juillet à Saint-Avé, dans les anciens entrepôts d’Emmaüs. « Nous avons voulu être au coeur de notre clientèle. 80 % des maisons que nous construisons sont situées sur le littoral sud du Morbihan », explique Antoine Gourdon, directeur de Kerwood.

Dans ce bâtiment de 1 000 m2, neuf salariés construisent des maisons à ossature bois, de plus en plus en vogue sur le marché. En dix ans, Kerwood a fabriqué plus de 200 maisons ou extensions. « C’est une technologie originale. Dans un premier temps, les panneaux de bois sont réalisés avec des copeaux par compression et collage. Ces panneaux de bois sont assemblés avec une couche de mousse polyuréthane au milieu pour former ce qu’on appelle un panneau SIP. »

Ce procédé comporte plusieurs avantages. « Pour une même performance thermique, le mur est deux fois moins épais. On peut gagner 5 % de surface habitable, soit une pièce en plus sur une maison de 100 m2. »

Un savoir-faire canadien

L’entreprise Kerwood a été fondée par Ronan Le Glatin. Ce Breton d’origine est parti suivre des études d’architecture au Canada, où la construction de maisons en bois est largement majoritaire. À son retour en Bretagne, il a créé Habitat bois et lumières en Bretagne en 2006. Dès l’origine, il utilise la lumière naturelle et optimise la conception bioclimatique des maisons à ossature bois. « Le bois est plus écologique et plus confortable qu’une construction classique. Le confort thermique, hygroscopique et phonique est excellent. » Certains détracteurs craignent l’humidité : « On a construit pendant des siècles des bateaux en bois », rétorque Antoine Gourdon.

Les maisons à ossature bois s’intègrent parfaitement dans le paysage. « Le client met la peau qu’il veut à l’intérieur comme à l’extérieur. Le délai de livraison est divisé par deux par rapport à une maison traditionnelle, soit entre quatre et six mois entre l’obtention du permis et la livraison des clefs. »

Les Avéens construisent aussi des maisons en modules de 6 mètres sur 3. Tout est fabriqué et installé à Saint-Avé. « On pose les modules sur des remorques, on grute et on les installe sur les fondations. Le client peut habiter sa maison dans la semaine. » Prix au m2 : entre 1 500 € et 2 500 e le m2. « La maison est conçue, posée et livrée en deux mois. »

source : Ouest France