Parution Architecture Bois

reportage-architecture-boisCarpe diem

Remarquée par le mariage de son toit courbe en zinc anthracite et ses toitures-terrasses, cette maison de 168 m² est résolument contemporaine. Elle s’élève sur un terrain verdoyant de 2400 m².

Imaginée par Ronan Le Glatin, propriétaire et gérant de la société HBL, cette maison a été construite en 2007 en poteau-poutre avec des panneaux structurels isolants S.I.P. Présent en Amérique du Nord, ce système constructif se constitue de deux panneaux de particules de bois entre lesquels est collé une plaque de polystyrène expansé haute densité et ignifugé de 120 mm.

(dalle et murs). Bardé d’un manteau en douglas purgé d’aubier sans traitement, la maison fait l’éloge du bois avec ses menuiseries bois posées au nu extérieur du mur. De conception bioclimatique, la maison est principalement ouverte au sud où elle se prolonge sur une terrasse en ipé affleurant un bassin. Les apports solaires sont régulés grâce à une pergola et aux débords du toit.

Les deux types de toitures s’isolent avec 186 mm de polystyrène expansé graphité de chez Sapisol ® , et de la laine de bois par l’extérieur. La charpente cintrée est en lamellé-collé. À l’intérieur, le bois retrouve son hégémonie jusque dans la salle de bains. Car en plus du mobilier, les murs sont recouverts de lambris en pin des Landes et les sols, d’un plancher massif en Merbau.